Qu’est ce qu’on regarde ? – Indice Drive-to-Web TV de mai

Drive to web TV mai

Comme chaque mois, Admo.tv vous propose de retrouver l’indice Drive-to-Web TV de certaines émissions phares de la télévision française. Nouvel épisode avec une plongée dans le groupe France Télévisions. Plus question de scruter un programme en particulier, Admo.tv a analysé l’ensemble des spots diffusés sur les chaînes du groupe éligibles à l’analyse. Au programme donc, une analyse de France 2, France 3, France 4 et France 5. Laquelle de ces quatre chaînes aura le meilleur indice Drive-to-Web TV ?

Le baromètre Drive-to-Web TV de mai

Avertissement : Au cours du mois, Admo.tv a calculé l’indice Drive-to-Web TV de toutes les émissions de ces chaînes. Pour cela, Admo.tv s’appuie sur les données anonymisées des campagnes monitorées sur la période. Cet indicateur reflète la hausse moyenne de trafic imputable à la télévision sur l’environnement online des annonceurs ayant communiqué sur chaque chaîne. Chaque chaîne est notée sur la base minimum de 50 spots étudiés. En fonction des résultats, chaque chaîne se voit attribuer une note sur 10, 10/10 correspondant à la meilleure performance du panel enregistrée. Les indices des chaînes suivantes sont calculés par rapport à cette meilleure performance. En définitive, il ne s’agit pas d’une compétition entre chaînes mais d’un panorama Drive-to-Web sur certaines thématiques.

Drive to web TV mai

France 2, en pole position du Drive-to-Web TV

A la première place, pas de surprises, il s’agit de la chaîne vitrine du groupe France TV. Avec une hausse de trafic moyenne de 36% pour les annonceurs ayant communiqué sur la chaîne au cours du mois de mai, France 2 se classe en tête. Des programmes forts sur les après-midi, un positionnement généraliste : deux ingrédients permettant à France 2 d’être pour les annonceurs un espace où il fait bon investir.

A la deuxième place, surprise, il s’agit de France 4. Avec une hausse moyenne enregistrée de 25% en Drive-to-Web TV, la chaîne prend une belle note de 7/10. Le repositionnement enclenché il y a quelques temps porte ses fruits. Les programmes jeunesses ont une place de plus en plus importante, ce qui peut expliquer les bonnes performances. Alors que la question de la suppression de la chaîne revient régulièrement dans les médias, voici peut-être un argument nouveau qui pourrait apporter de l’eau au moulin de ses défenseurs.

A la troisième place ex-aequeo, France 3 et France 5. Les annonceurs communiquant sur ces deux chaînes voient en moyenne une hausse de trafic de 18% sur leur environnement online après la diffusion de leurs spots. Une performance Drive-to-Web TV qui permet d’obtenir la note de 5/10.

Traditionnellement portées vers un public plus âgé, France 3 et France 5 n’en demeurent pas moins des espaces intéressants pour les annonceurs. France 3 peut d’ailleurs se targuer d’être très présente sur les questions de proximité grâce à ses nombreux programmes régionaux. Un avantage qui séduit de nombreux annonceurs en quête d’ancrage local.

QQR Mai 19 Drive to web TV

Quelles nouveautés à la TV ?

Un mois de juin sportif ! Comme chaque année, le groupe France Télévisions a rendez-vous avec la petite balle jaune. L’an passé, ce ne sont pas moins de 32 millions de français qui avaient regardé au moins une minute de la compétition sur les antennes du groupe. Avec le beau temps et des matches à suspense, cette nouvelle édition ne devrait pas déroger à la règle. Rendez-vous le samedi 8 juin pour la finale Dames et le dimanche 9 pour la finale Messieurs.

Sur le groupe TF1, on se remet au goût du foot. Place aux femmes cette année avec la diffusion de la coupe du monde de football organisée en France. Les Bleues ont leur chance pour aller jouer les premiers rôles et bénéficieront d’une exposition télévisuelle inédite. L’ensemble de leurs matchs sera diffusé sur TF1 et TMC, ainsi que les affiches incontournables. On espère que les performances seront aussi bonnes que leurs collègues masculins !

Enfin, le mois de juin est aussi le moment des finales dans le rugby. Programmées sur Canal +, elles seront un bon moyen de prendre la température sur la passion des français pour ce sport. Des chiffres qui seront scrutés par le groupe TF1, diffuseur de la coupe du monde de rugby au Japon en septembre prochain.

Bref, de belles actualités à venir qui ne manqueront pas d’être analysées sous l’angle du Drive-to-Web TV ! D’ici là, si vous souhaitez en savoir plus : contact@admo.tv