La radio et le drive-to-web : un pari gagnant !

Impact drive-to-web radio

Les années 80s nous annonçaient « video killed the radio star ». Pourtant, plus de 30 ans après, la radio reste un média de masse puissant… qui n’en finit pas de nous étonner. Les auditeurs ne boudent pas la radio : ils la consomment autrement. Alors que la radio et le digital se rapprochent de plus en plus, un nouveau phénomène apparait : le drive-to-web radio. Décryptage.

Infographie Radio Drive-to-web

La radio, un média qui reste puissant

D’après la dernière étude de l’institut Médiamétrie, plus de 42 millions de français ont écouté la radio de avril à juin 2017, soit plus de 8 français sur 10. Bien peu de médias peuvent se targuer d’avoir une telle audience. On observe en outre que la durée moyenne d’écoute quotidienne est de 2h48, répartie quasi équitablement entre une écoute à domicile et une écoute dans les transports ou sur le lieu de travail*.

Bref, la radio est un média toujours très puissant qui touche une large majorité de la population française et donc un support de communication non négligeable pour les annonceurs. Mais la radio est également un média qui se transforme.

La radio, un média de plus en plus digital

Quand on pense radio, on s’imagine d’emblée en train de l’écouter en voiture, dans les bouchons, ou sur la vieille radio de la cuisine pendant le petit-déjeuner… C’est pourtant loin d’être uniquement le cas ! Aujourd’hui, la radio s’écoute de plus en plus sur un support digital (tablette, ordinateur ou mobile). Médiamétrie a ainsi publié une récente étude où l’on observe que plus de 12,5% des 13 ans et plus l’écoutent quotidiennement sur ce type de support. Cela représente 6,8 millions d’auditeurs. En affinant l’analyse, on découvre que pour la moitié d’entre eux (3,4 millions), l’écoute se fait via le mobile**. Un chiffre à mettre en perspective avec le phénomène de multitasking observé sur le média TV : en radio, le second écran fusionne avec le canal de diffusion.

La radio, un média drive-to-web

Chez Admo.tv, nous avons déjà engrangé beaucoup de données sur l’impact drive-to-web des publicités radios. Nous avons ainsi pu observer qu’une campagne de publicité radio orientée drive-to-web pouvait entrainer jusqu’à 30% d’augmentation de trafic sur le site de l’annonceur sur la durée totale de la campagne. Si on se penche sur l’impact direct après le passage d’un spot, l’augmentation de trafic va jusqu’à +70%*** : dans le cadre de ces campagnes drive-to-web l’auditeur est donc très réactif aux messages relayés via la radio.

A l’heure où la radio se digitalise, analyser l’impact de ce média sur son environnement online prend tout son sens ; cette data dite « drive-to-web » permet de quantifier et de qualifier les visiteurs en provenance de la radio. Quantifier et qualifier son audience radio, c’est faire un premier par vers l’optimisation de ses plans médias et de son ROI.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à nous contacter sur hello@admo.tv !

* CP Médiamétrie 20 juillet 2017
** CP Médiamétrie 12 mai 2017
*** Chiffres Admo.tv

One thought on “La radio et le drive-to-web : un pari gagnant !

Comments are closed.